Assemblée Générale de l’AFA – Procès verbal

Assemblée Générale de l’AFA – Procès verbal

 

Date et lieu        25 juin 2021 à Frenières

Présent.e.s         Martine Gerber, Silvia Lampert, Suzanne Junklaus, Patrick Nicollerat, Nicolas Bornand, Alexandra De Pretto, Isabelle Watson, Suzanne Testaz, Leatitia Copt, Onorio et Ruth Petralia, Nathalie Di Natale, Laurence Keck, Nathalie Marchesi, Martine Pasche, Cécile Augier, Laurence Bertholet

Excusé.e.s          Stéphane Cosandey, M. Jean Six, Patricia Mutina, Sylvie Manghardt, Pauline Dupasqier, Eva Gerber, Laurent Bosson, Sonia Birrer, Isabelle Bader, Florence Luthi, Camille Erbettaz, Isabelle Corona, André Rosselet

 

 

Accueil

 

Après la bienvenue, le procès-verbal de Novembre 2020 a été accepté par l’assemblée.

 

 

Rapport du comité

 

Le nombre de membres a augmenté de près de 60 personnes durant cette dernière année. La plupart concerne des femmes artisanes. Cela a amené le nombre de membres à près de 120, en plus d’une trentaine d’éleveurs/euses intéressé.e.s par notre démarche.

 

Récolte 

~2000kg de laine ont été récolté ce printemps, alors que l’année passée la récolte était beaucoup plus basse en raison de la crise de Covid-19. On constate que la qualité de la laine déposée s’améliore.

 

Ateliers

Les ateliers de filage rencontrent un beau succès même si durant cette dernière année, les places ont dû être limitées en raison de la situation sanitaire, ce qui a malheureusement signifié que certaines inscriptions ont dû être refusées. Les lieux varient ce qui apporte un intérêt supplémentaire. Ces ateliers amènent de belles opportunités d’échanges de connaissances. Consensus pour une fréquence d’environ une fois par mois.

 

Un atelier de teinture végétale a aussi eu lieu ce printemps et a aussi été une belle réussite. La laine locale a été utilisée avec les teintures provenant des plantes tinctoriales de BioMemey. 

 

Durant l’été 2020, un atelier de feutrage a été organisé, plus sous forme de cours, (par une intervenante externe) que de partage de connaissances, mais a été aussi très apprécié.

 

Dû à la crise de Covid-19 nous avons renoncé à organiser plus d’activités que celles citées.

 

Production / vente

En 2020. environ 3kg de laine a été filée sur commande, la demande est en augmentation. Il y a de plus en plus d’intérêt pour les produits finis. Durant l’année 2020, l’AFA a pu bénéficier de la contribution de deux fileuses régulières, ce qui a permit de créer un petit stock de laine filée.

 

En outre d’autres produits ont été créés par différentes membres de l’AFA pour produire notamment des savons feutrés, des semelles, des tapis, des sachets de lavande. Tous ces produits sont en vente sur les marchés ou à l’épicerie du Heidi’s Guesthouse de Frenières.

 

Le Comité est ouvert à toutes nouvelles propositions de produits avec les laines locales adaptés à l’aspect rustique qui la caractérise. Des discussions initiales ont également déjà eu lieu pour planifier la mise sur pied d’une vitrine de produits AFA sur notre site web, afin de favoriser la promotion de nos produits.

 

Il est à noter que certaines demandes de laine filée n’ont pas eu de suite lorsqu’il a été fait mention du prix auquel nous vendons la laine filée, à savoir à Frs 220.- le kilo, contrastant avec les Frs 2.- à l’achat de laine brut. Une discussion s’ensuit sur cette situation, avec un consensus général du besoin de faire prendre conscience de la quantité de travail que nécessite la production de laine filée, incluant toutes les étapes du triage au lavage, cardage etc. ainsi que de l’inévitable quantité de perte du produit brut lors de ce processus. En comparaison avec le marché actuel, 220.- / kg n’est pas hors norme.

 

L’ambition pour 2021-22 est de transformer 250kg de laine. 

 

Récolte de laine

L’année écoulée s’est caractérisée par la perte d’un gros éleveur de laine dû à un malentendu. Comme la FIWO est plus intéressée par la quantité que la qualité de la laine, elle paie un prix relativement bas et est plus en moins en position de monopole sur le marché suisse. L’AFA pour le moment, n’a pas la possibilité de déposer la laine récoltée dans les lieux de grosses productions. A l’inverse de la compagnie Fisolan par exemple, la FIWO vient chercher la laine sur place, prend tout ce que nous avons à lui donner et nous permet de garder la plus belle, c’est pourquoi l’AFA travaille avec la FIWO pour l’heure.

 

Visites

Aucunes visites n’ont été organisées depuis le début de la pandémie.

 

Médias

Quelques articles sont parus dans la presse locale, ce qui contribue à faire connaître l’AFA de manière positive.

 

Etude de marché et recherche de fonds

L’Etude de marché est terminée. Elle avait pour but d’évaluer la possibilité de construire une entreprise autour de la laine au sens large. Les conclusions de l’étude sont que l’idée d’une entreprise n’est pas appropriée aux conditions actuelles en raison d’un besoin élevé en ressources financières, qui manquent à l’AFA. Le mode de fonctionnement de l’AFA restera associatif, tout en se positionnant tout de même avec une vision commerciale, ce qui correspond mieux aux attentes et intérêts des membres du comité. Le but général reste inchangé : valorisation des laines locales et promotion de l’artisanat de laine dans un environnement de montagne, dans un cadre de développement durable. La mécanisation de certaines étapes reste d‘actualité. 

 

Durant l’année passée, une cardeuse mécanique, achetée par Martine Gerber à titre privé, est disposition de l’AFA et permet le cardage en plus grande quantité et d’une meilleure qualité. Début 2021, deux recherches de fonds sont en cours pour pouvoir investir dans une plus grande cardeuse, une feutreuse, ainsi que pour l’élaboration de panneaux explicatifs sur la filière laines locales.

 

 

Comptes et chiffres

 

Les comptes de l’année écoulée sont en bonne tenue et ont été approuvés. 2019 a connu plus de rentrées mais aussi plus de dépenses. L’année 2020 a été plus tranquille au niveau des transactions.

 

·       Résultats 2019 : chiffre d’affaires de 12'000 et bénéfice de 1'719

·       Résultats 2020 : chiffre d’affaires de 8'120 et bénéfice de 2’011 

 

Comme convenu, les fileuses sont payées Frs 120.- le kg et la laveuse/cardeuse Frs 50.- ce qui revient à un prix de vente de laine filée à Frs 220.-. Cela veut dire que pour le moment, le filage ne rapporte rien à l’association, mais contribue à faire connaître l’AFA et à recruter des membres et fileuses intéressées.

 

Les recettes de l’association viennent des cotisations, dons et animations/marchés. Le rappel pour les cotisations se fait une fois par année, en même temps que la convocation à l’Assemblée Générale.

 

On s’attend pour l’année 2021 à des dépenses relativement élevées en raison du paiement pour l’étude de marché. 

 

 

Evolution et organisation de l’association 2021-22

 

Afin de pouvoir étendre ses offres, l’AFA espère trouver les financements pour l’achat d’une feutreuse à un prix d’environ Frs 20'000. L’achat d’une laveuse est aussi souhaité, mais le prix se situe aux environs de Frs 40'000.

 

Comme la conclusion de l’étude de marché est qu’il n’est pas envisageable à l’heure actuelle de concevoir l’AFA comme une entreprise, il en résulte qu’une implication des membres plus grande est nécessaire et souhaitée. Il est aussi nécessaire de mettre sur place des débouchés pour utiliser une plus grande quantité de laine. Les membres sont donc appelés à s’inscrire pour les domaines qui les intéressent, notamment aide au secrétariat, recherches de fonds, production/artisanat, promotion/stands/activités, présence en ligne.

 

Pour l’heure, il est envisagé de tenir un stand au Pont de Nant durant 4 jours étalés sur 4 weekend à fin août et début septembre 2021. Il est également prévu, si la situation le permet, de participer à quelques marchés locaux (Bex, Brant, Bulle etc.). La tenue de stands permet de mettre en évidence les informations que nous avons préparées sur la laine et ses moutons, ainsi que la démonstration de la transformation de la laine, notamment du cardage et du filage. La vente de produits AFA est également prévue mais ce volet doit encore se développer. 

 

 

Cotisation annuelle

 

Elle reste inchangée à Frs 30.- / an

 

 

Démissions / admissions

 

Martine Pasche donne sa démission par écrit, le courrier est reçu quelques jours après l’AG.  

Tous les membres du comité présent restent, à savoir :

 

·       Martine Gerber, présidente

·       Silvia Lampert, vice-présidente et comptabilité

·       Nicolas Bornand, comptabilité 

·       Patrick Nicollerat, membre

·       Suzanne Junklaus, membre

·       Alexandra De Pretto, membre

 

Nous accueillons en outre Thérèse Dupont qui se propose notamment pour prendre la responsabilité de l’organisation de la tenue de stands, et Isabelle Watson pour les activités telles que  lavage et cardage ainsi que pour le secrétariat. 

 

 

Remerciements

 

Le remerciement pour certaines actions particulières de soutien est marqué par la distribution de bons AFA, à savoir :

 

·       Isabelle Watson pour l’accueil à l’atelier filage

·       Laurent Bosson pour sa mise à disposition du jardin du Heidi’s Guesthouse

·       Laurence Keck pour sa participation à l’animation de l’atelier teinture

·       Nathalie Marchesi pour la revue des comptes et l’accueil d’un atelier filage

·       Suzanne Junklaus pour héberger la cardeuse

·       Sonia Birrer pour la tenue du site web

·       Marianne Nicollerat pour le prototype de moufles

·       Francine Perret pour le prototype de pantoufles en feutre

·       Nathalie Di Natale pour la mise à disposition de son hangar pour la récolte de laine

 

La séance est levée vers 21.30. Partie récréative avec présentation des « boîtes à moutons » pour les stands. 

Alexandra, le 25 juillet 2021